Proposition n° 1 : Revaloriser les salaires sans léser l'État et les entreprises